< CHORALE

CHORALE

En prologue à l'évocation de la brillante chorale actuelle, vous pouvez découvrir un groupe de choristes du village au travers d'une photo de 1913. Cette photo a été fournie par Hélène Neyron. Sa grand mère, Eugénie Genin, décédée en 1926, y figure.Voici les informations retrouvées au cours d'une visite qu'elle a rendue avec Suzanne Guillet à Marcelle Contamin, dernière survivante du groupe, et qu'elle nous aimablement communiquées.

Sur cette photos, il y a des femmes dont les "jeunes comme nous" ont le souvenir :*1er rang à partir de la gauche : * Marie Contamin épouse Tabardel de la Taverne Rustique- Une habitante des Môles- Marcelle Contamin née en 1909 , a habité à côté de l'église, vit actuellement à la maison de retraite de l'Isle d'Abeau- Jeanne Serrière épouse Noble de la mercerie - Fille Gadoud, soeur de Lago de la Biousse (naine) - Nièce de Clotilde Neyret décédée à 20 ans.* 2ème rang à partir de la gauche : * Marie Gaget habitait derrière le ferme Guillot - ???X??? - Marguerite Patricot tenait "L'économique", soeur du tonnelier - Hermence Desvignes habitait à côté de la Fontaine -Josephine Contamin, soeur de Marcelle - Germaine Mathieu épouse Contamin = frère de Marcelle et Josephine - Une fille Serrière partie au couvent , soeur de Jeanne et Valentine - Melle Poncin, grande-tante de  Marc Soviche qui réside au quartier de La Chapelle - Clotilde Neyret, grand mère de Martial . * 3ème rang à partir de la gauche *: Eugénie Genin épouse Fréchet de la Chapelle /( c'est ma grand mère décédée en 1926) - /Suzanne Surieu, épouse de Auguste Bollud, secrétaire de Mairie - Hélène Thuiller ??? habitait à gauche dans la descente du Bourg, ancienne quincallerie Larrivé ( aux Môles ou maison Guilpain).

********************

 

Au début de l'année 1983, alléchés par la qualité de l'ensemble vocal de Bonnefontaine, quelques Saint-Cheffois décident de constituer une chorale. Après avoir trouvé un maitre de chant exceptionnel en la personne de Charles Vangeenderhuysen, le groupe fait des progrès étonnants. Outre son extraordinaire travail, Charles insufle un dynamisme qui n'a d'égal que la joie et l'amitié qui sont toujours de mise.Très vite de nouveaux choristes les rejoignent, les sollicitations affluent, les représentations se multiplient. A la fin de l'année 1984, déchiré entre sa passion pour la musique et le chant d'une part, et sa vocation de médecin d'autrepart, Charles est contraint de faire ses adieux à la cité rupéenne...Mais avant de partir, il voulut assurer sa succession, et c'est ainsi qu'il présente un jour Grète Genin à ses camarades.

Grète Genin, d'origine néerlandaise, est un virtuose de la flûte à bec, concertiste de réputation mondiale, elle a participé à de nombreuses tournées sur plusieurs continents. Elle rajoute plusieurs oeuvres en langues étrangères au répertoire de la chorale qui est déja étendu du moyen-age au contemporain en passant par le folklore.

La chorale de Saint-Chef s'est ainsi engagée sur les rails du succès, et la réussite est toujours au rendez-vous aujourd'hui après vingt ans de chant. Les photos nous montrent une des toutes premières répétitions, les deux premiers maîtres de chant, le groupe en représentation en l'église abbatiale, d'abord en 1984 puis en 1985.

Sur cette dernière photo on peut reconnaitre:

1er rang de gauche à droite: Suzanne Guillet, Huguette Malzahu, Françoise Latour, Geneviève Debussy, Danièle Chauvin, Catherine Chavrier, Liliane Doucey, Nadia Salin, Sylvie Vatos.

2ème rang de gauche à droite: Annie Bollud-Guillaud, Anne-Marie Chatelard, Jeanine Barbier, Georgette Cecillon, Odile Savoyat, Claire Berthier, Renée Ballet, Aline Salin (masquée), Jeanne Doucey.

3ème rang de gauche à droite: Jean Pierre Perono, Jacques Taret, Vincent Tournebise, Robert Wurgel, Gerard Claisse, Thierry Chavrier.

4 ème rang de gauche à droite: Claude Doucey, Patrick Gauthier, Gabriel Thollon, Alain Chavrier, Charles Genin.

RETOUR ACCUEIL