< PIERRE GRATALOUP

PIERRE GRATALOUP

 

Durant presque un demi-siècle, Pierre Grataloup a présidé aux destinées de Saint-Chef, en effet, élu maire pour la première fois en mai 1953, il est demeuré à ce même poste jusqu'en mai 2001. Nous pourrons mesurer combien cet homme a marqué la vie locale, en rendant compte de deux cérémonies dont il fut honoré par ses concitoyens.

1980: Chevalier de la légion d'honneur.

Une manifestation organisée par le conseil municipal de Saint-Chef, afin de rendre hommage au maire, Me Grataloup, pour sa promotion au grade de chevalier de la légion d'honneur, a eu lieu le dimanche 18 mai 1980 à 11 heures à la salle des fêtes du village. Cette décoration a été épinglée le 28 avril dernier, à Grenoble, par Marc Becam secrétaire d'état auprès du ministre de l'intérieur, sur la poitrine du récipiendaire.

M. Chevallet, premier adjoint, a retracé en un discours empreint d'amicale simplicité, les 27 années depuis lesquelles Pierre Grataloup préside aux destinées de la commune. Il a rappelé les cinq élections de suite à la tête de la municipalité en reconnaissance du travail accompli et des qualités de l'homme. Il a souligné son dévouement à la chose publique, et son attachement à sa chère cité rupéenne, lui qui fut conseiller général de 1958 à 1976, vice-président du conseil général, président de l'établissement public de la Ville nouvelle de l'Isle d'Abeau, vice-président du syndicat communautaire de la Ville nouvelle, membre de la C.O.D.E.R Rhône-Alpes, et qui est actuellement président de l'association des maires de l'Isère, président de la commission administrative de l'hospice de Saint-Chef, président du syndicat des eaux de Dolomieu-Montcarra, et membre de multiples associations, syndicats, bureaux ou comités.

De nombreuses décorations sont déjà venues récompenser ses activités multiples: chevalier des Palmes académiques, médaille de la jeunesse et des sports, chevalier du Mérite agricole, ordre national du Mérite, officier des palmes académiques, et par décret du 3 avril 1980, chevalier de la légion d'honneur à titre civil.

Au nom de tous les Saint-Cheffois, M. Chevallet s'est encore réjoui de voir les mérites et l'intelligence de Pierre Grataloup, ainsi récompensés, en lui adressant ses sincères félicitations. Me Grataloup, pour sa part, a remercié chaleureusement tous ses collaborateurs, passés et présent, qui au long de ces 27 années, l'ont aidé et soutenu dans sa tâche. Vivement touché par cette marque d'estime que lui a rendu le conseil municipal, entouré des présidents de sociétés locales, de tous ceux qui ont travaillé à ses côtés, de ses concitoyens, le maire qui a reçu en cadeau un magnifique bronze, rappela combien Saint-Chef était cher à son coeur et proposa de trinquer à l'amitié.

2001: Maire honoraire

Le vendredi 30 novembre 2001 à 18 heures, à la salle polyvalente du village, Alain Rondepierre, Préfet de l'Isère, a remis le diplôme de Maire-Honoraire de Saint-Chef à Pierre Grataloup. C'est son successeur depuis six mois à la mairie, René Fanget, qui eut le privilège d'ouvrir la cérémonie, rappelant que lorsque Pierre Grataloup fut élu maire pour la première fois en 1953, la commune comptait à peine 1500 habitants alors qu'aujourd'hui les 3000 âmes sont dépassées. On rappela son retour au conseil général dont il fut à nouveau vice-président, et même président par intérim.

Tour à tour, les personnalités, ont mis en valeur son intégrité, son dévouement, sa valeur morale exceptionnelle. Le préfet a rappelé ses rapports administratifs empreints de courtoisie, son intelligence, sa compétence dans l'étude des dossiers. Vint ensuite le moment d'émotion lorsque Alain Rondepierre lui remit le diplôme de Maire Honoraire et lorsque René Fanget lui décerna la médaille de la commune.Cette réception en forme d'hommage s'achevait, selon une tradition bien établie, autour du verre de l'amitié.

A noter qu'au cours de cette soirée, Maurice Chevallet qui le seconda pendant 30 ans, fut également honoré et promu Premier Adjoint honoraire.

2009: Nécrologie

Pierre Grataloup s'est éteint le lundi 2 février 2009, à l'age de 83 ans. Les personnalités du monde politique et économique, toutes tendances confondues, ont rendu un vibrant hommage à cet homme avisé et écouté, qui, au-delà des clivages politiques, a su rassembler grâce à ses qualités humaines et son sens du service public. 

RETOUR ACCUEIL